Accueil | Liens utiles | Nous Joindre | Emplois | Plan du site
Facebook Twitter
Rôle d'évaluation
 

Restauration de la baie Charette

Situés au cœur du village, la baie Charette et l’étang n° 3 se sont graduellement dégradés depuis le milieu des années 90 (vieillissement accéléré par la multiplication excessive de végétaux et d’algues et l’accumulation rapide de sédiments au fond). Recevant les eaux du réseau pluvial d’une grande partie du village, les eaux traitées des étangs d’épuration, ayant peu de courant et un renouvellement d’eau très faible, les conditions étaient donc réunies pour un vieillissement accéléré des deux plans d’eau. Sans intervention, ces plans d’eau seraient rapidement devenus des tourbières.

Ces dernières années, des îlots de plantes aquatiques et d’algues quittaient la baie pour flotter dans la rivière, générant ainsi des conflits avec les activités récréatives, telles que la baignade. De plus, le processus d’eutrophisation entraîne un relâchement de nutriments contenus dans les sédiments qui rejoignent alors la rivière et ultimement le lac Ouareau. Rappelons que le phosphore est l’un des nutriments principalement responsables de l’apparition des algues bleu-vert.

Suite à plusieurs études obligatoires (dont une étude d’impact sur l’environnement), la Municipalité a obtenu, en 2011, les autorisations des gouvernements du Québec et du Canada pour le dragage des sédiments contenus dans ces deux plans d’eau. Les objectifs étant de retirer les sédiments enrichis en phosphore pour protéger la rivière et le lac Ouareau, redonner à la baie Charette sa qualité et sa profondeur initiales, réduire les déplacements des îlots de plantes aquatiques et des algues et enfin restaurer l’habitat d’alimentation et de reproduction pour plusieurs espèces de poissons dont le maskinongé.

Les travaux de dragage ont été effectués durant les étés 2011 et 2012 et un programme de suivi environnemental est effectué annuellement.

Associations
de lacs

Liens rapides

Publicité

Publicité

Publicité

citoyens tourisme investisseurs