Accueil | Liens utiles | Nous Joindre | Emplois | Plan du site
Facebook Twitter
Rôle d'évaluation
 

Les premiers vacanciers

Il faut remonter au tout début des années 1900 pour que se manifestent les premiers signes évidents du potentiel récréotouristique de la région de Saint-Donat. En 1908, l’ingénieur forestier G. Piché, dans son rapport au ministère des Terres et Forêts, s’exprimait ainsi : « ... la région de Saint-Donat jouit d’un site incomparable comme summer resort. Son altitude à plus de 1400 pieds lui permet de disputer à Sainte-Agathe les chances de guérir les poumons faibles. Les beaux lacs poissonneux et ses grands bois presque vierges offrent des territoires assez bons aux sportmen (sic). Il semble que l’on pourrait faire de cet endroit une place d’été qui pourrait se comparer avec avantage à Saranac. »

Les premiers villégiateurs, arrivés dès le début du XXème siècle, ont en commun la recherche de l’isolement et le contact direct avec la nature.

En 1909, les séminaristes de Sainte-Thérèse fondent le Club l’Ermitage au lac Archambault, sur une presqu’île qu’on appelle la « Pointe des prêtres » en leur mémoire, un havre de paix propice à la méditation.

En 1917, la communauté des Pères du Saint-Sacrement choisit elle aussi Saint-Donat comme lieu de retraite et de repos.

C’est sur la recommandation de son médecin qui l’invite à se retirer à la campagne pour se reposer que le chamoine Lionel Groulx achète en 1917 un chalet au lac Archambault où il demeurera pendant 22 années et y rédigera plusieurs œuvres.


Vue du sommet du Mont-Jasper, années ’50


Durant les années 1920 et 1930, les pensions traditionnelles se convertiront en hôtels, tandis que d’autres établissements naissent pour accueillir les nombreux touristes qui se font de plus en plus présents à Saint-Donat.

Au début des années 1940, l’hôtel Jasper in Quebec fondé en 1939, ouvre le premier centre de ski alpin à Saint-Donat. L’établissement acquiert rapidement une renommée internationale, mais un incendie va le ravager en 1959.


Post-Scriptum
Source : Saint-Donat et sa région en peinture, par Jacques Roussan avec la collaboration de Claude Lambert, Roussan éditeur, 1992.

 

Associations
de lacs

Liens rapides

Publicité

Publicité

Publicité

citoyens tourisme investisseurs