Accueil | Liens utiles | Nous Joindre | Emplois | Plan du site
Facebook
Rôle d'évaluation
 

Étude sur l'effet des coupes forestières

Les apports en phosphore dans les cours d’eau ont été ciblés comme une des raisons possibles de l’apparition des algues bleu-vert en 2006 et 2007 dans certains lacs de Saint-Donat. Plusieurs actions ont alors été entreprises par la Municipalité pour s'attaquer à ce problème. La récolte forestière avait été identifiée parmi les activités qui pourraient favoriser le transfert de phosphore vers les cours d'eau.

Des travaux de recherche ont été réalisés par l’École de Technologie Supérieure (ETS) sur quatre années (2009 à 2012) dans le but d'estimer les effets de la coupe forestière sur l'apport en phosphore dans les cours d'eau.

Consultez ici l’étude complète de l’ETS. Un sommaire de l’étude, incluant la démarche d’analyse et les résultats, est disponible au début du document.

Les résultats ont montré que les changements de concentrations de phosphore durant l'étude sont trop faibles pour les attribuer avec certitude à la récolte forestière plutôt qu'à la variabilité naturelle en phosphore dans les cours d’eau.

Les moyennes annuelles mesurées se situent toutes sous celle du critère de qualité de l'eau du ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Luttre contre les changements climatiques (MDDELCC) de 0,030 mg Phosphore/Litre visant à limiter la croissance excessive d'algues et de plantes aquatiques dans les ruisseaux et les rivières.

Les résultats obtenus peuvent potentiellement s’expliquer par les nouvelles techniques de coupe des forêts publiques préconisées par les intervenants de la Table de concertation forestière (TCF) de Saint-Donat et le ministère des Forêts. Les coupes sont peu agressives et laissent en place une importante végétation. Les interventions en forêt sont réalisées en conditions hivernales minimisant ainsi les perturbations du terrain. Elles cherchent également à minimiser la création d'ornières susceptibles de conduire, lors de pluies, à un apport de matériels dans les cours d'eau. L'obligation de conserver une bande riveraine boisée de 20 mètres le long des lacs, des cours d'eau à écoulement permanent ainsi qu'en périphérie des tourbières, constitue un autre facteur qui fait en sorte que les apports de matériels en provenance de sites coupés soient minimisés.

Bien que ces résultats semblent encourageants au sujet des émissions de phosphore, la gestion des coupes forestières telle que pratiquée à Saint-Donat n’encadre pas uniquement cet enjeu, mais également la protection des paysages, la réduction des nuisances sonores, l’encadrement des périodes de transport pour la sécurité des usagers de la route, la protection des sentiers de plein air ainsi que la concertation de tous les intervenants dans les phases de planification et réalisation des récoltes forestières. L’amélioration continue des pratiques forestières visant à répondre à tous ces enjeux demeure ainsi l’objectif de tous les membres de la TCF. 

Associations
de lacs

Liens rapides

Publicité

Publicité

Publicité

citoyens tourisme investisseurs

événements à venir

NOVEMBRE 2017
Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
     
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30


02/12/2017 - Concert de Noël de l'Orchestre de Saint-Donat
05/12/2017 - Bingo de la FADOQ
05/12/2017 - Souper des Femmes Actives

Loisirs et culture

Activités et attraits
Aréna
Bibliothèque
Événements
Infrastructures hivernales
Inscriptions aux activités de loisirs
Location des locaux
Parcs
Rampes de mise à l'eau
Spectacles d'été
Vie communautaire